Rouen-Echecs

Le site des joueurs d’échecs de Rouen

Accueil > Saisons > Saison 2009-2010 > Nationale 3 > Et 1 ! et 2 ! et 3 montées !!

Et 1 ! et 2 ! et 3 montées !!

lundi 10 mai 2010, par Alain Hervais

C’est avec une joie non dissimulée que RouenEchecs a goûté ce week-end le plaisir de la montée, et ce pour la troisième année consécutive. Plaisir d’autant plus intense que cette nouvelle montée à n’en pas douter fut sans conteste la plus difficile, et la moins attendue aussi, des trois.
Bien qu’étant en tête du groupe aux abords du dernier virage, le sprint final s’annonçait périlleux : Saint-Hilaire Petitville le samedi et surtout le dimanche nos voisins Grand-Quevillais, qui bien que derrière nous au classement, restaient plus forts que nous sur le papier. Heureusement, pour la première fois de la saison, nous pouvions aligner Shérif et Benoît, nos deux meilleurs joueurs.

L’enjeu était clair : une victoire contre Saint-Hilaire nous assurait d’être -au pire- parmi les huit meilleurs troisièmes de N3, nous propulsant ainsi dès le samedi en N2, tandis qu’un nul ou une défaite nous obligeait à réaliser une performance le lendemain pour ne pas se retrouver à la merci des résultats de nos concurrents directs, voire même de ceux des autres groupes.
Ce match contre Saint-Hilaire, un membre de notre équipe l’a résumé ainsi avec l’humour qui le caractérise (il se reconnaîtra) : un vrai 100 mètres... tous les noirs ont gagné, et tous les blancs ont été nuls. En effet, tous ceux qui avaient les blancs ont fait nul, et tous ceux qui avaient les noirs ont gagné !
Après un début de match tendu, la victoire d’Emilie (encore une !), puis celle de Tony (son sixième point de la saison), ont donné le bon tempo. Ma nulle vint s’ajouter à celles de Benoît et de Nicolas, et nous menions alors 2-0. Ne manquait plus qu’une seule victoire... elle vint de Shérif. Vincent, avec les blancs, obtint le demi-point (comme les autres "blancs") ; enfin Antoine, comme les autres "noirs", remporta notre quatrième point, parachevant cette victoire synonyme de montée.
Après avoir le soir revérifié et recalculé, nous pouvions aborder le derby contre Grand-Quevilly, sûrs qu’il s’agissait d’un match sans enjeu, ni pour nous, ni pour eux qualifiés également depuis la veille.

Match sans enjeu, mais non sans jeu : un combat acharné qui se termina par un nul 3-3, une jolie performance réalisée sans Benoît contre une équipe de Grand-Quevilly au complet. Signalons au passage la 8ème victoire d’Emilie : 8,5 sur 9, on peut difficilement faire mieux !
Pendant ce temps, l’équipe 2, déjà assurée d’être barragiste, disputait également un match sans enjeu contre l’équipe 2 de Grand-Quevilly. Mais là, nous sûmes l’emporter : 3-2. Reste plus qu’à battre Grand-Quevilly (encore !), l’équipe 3 cette fois, 2ème de l’autre groupe de HNO1 (ce sera le 6 juin), pour accéder à la N4.

Alors, vive Rouen1 et tous derrière Rouen2 !!!

Adrien